Ouvrir son coeur

Pourquoi laisser le pouvoir à nos habitudes ?

Pourquoi laisser à nos habitudes, le pouvoir de repousser, diminuer ou saboter n’importe quelle relation ?

Ouvrir son cœur !

 

J’avais envie d’écrire aujourd’hui sur le fait que nos actions ou nos réactions sont souvent guidées par une tendance au ressentiment, au blâme et aux griefs, plutôt que par notre réflexion et notre cœur.

 

J’aimerais parler sur cette question, spécialement aux personnes qui souffrent de leur incapacité à vivre en paix et en bonne relation émotionnelle avec leur entourage, que ce soit avec des membres de leur famille, des collègues, ou même leurs voisins.

 

Il est nécessaire de prendre conscience que cette tendance au ressentiment, au blâme et aux griefs, est dans le fond une certitude, installée dans notre cœur, (peut-être depuis notre enfance), que nous ne sommes pas suffisamment « aimables » et révèle un manifeste manque d’amour. Cette tendance est liée souvent à la certitude que nous ne pouvons être pleinement compris ou acceptés et elle nous empêche de laisser pénétrer ce qui pourrait nous libérer de cette certitude et qui a une emprise sur nous. Le fait de douter que nous puissions être aimés tel que nous sommes, nous empêche d’avoir confiance en l’amour. Nous ne lui faisons pas entièrement crédit, nous avons du mal à nous ouvrir à lui et à le laisser venir à nous.

 

Cette habitude a le pouvoir de repousser, diminuer ou saboter n’importe quelle relation. Cela est un résumé du dilemme fondamental de l’être humain. Sous l’emprise de cette tendance qui est finalement un manque d’amour, nous vivons isolés et abandonnés mais incapable de vivre au quotidien avec « l’autre ». Cela peut intensifier la sensation d’absence d’amour et la rendre encore plus cruelle.

 

Comment quand on a le cœur brisé, peut-on guérir ce sentiment douloureux et se libérer des conflits qui en découlent ?

C’est la question la plus cruciale qui se pose à la vie humaine, à la fois sur les plans personnel et collectif.

La crainte que nous ne soyons pas véritablement aimés ou acceptés tels que nous sommes, fait que nous gardions notre cœur fermé pour nous détourner de cette douleur. Pour continuer à vivre, nous préférons nous investir dans nos griefs.

 

Un accompagnement

 

Si vous êtes dans cette situation ou vous souhaitez explorer se ressenti émotionnel, je propose de vous accompagner en séances individuelles, en vous reconnectant à vous-même et en reconnaissant ce qui habite en vous.

D’un côté examiner la blessure psychologique et de l’autre apprendre à accéder à son cœur, en travaillant ensemble sur ces deux niveaux, vous allez vous relier peu à peu à vous-mêmes, aux autres et à la vie, avec un cœur plus généreux et plus ouvert.

Cela peut vous amener à découvrir qu’une blessure n’est pas un défaut mais plutôt un chemin d’évolution, et qu’elle peut être comme une boussole qui vous guidera vers une plus grande connexion et compréhension de vous-même et de l’autre. Vous pourrez alors savoir comment vous y prendre pour parcourir ce chemin d’épanouissement complet de votre plein potentiel.

 

Contactez-moi :

  • Entretien individuel d’exploration de 30 à 45 min. en ligne.
  • Suivi de cinq consultations individuelles standard de 1h30 en ligne ou en cabinet.

 

 

 

Inspiration de l’ouvrage : « Parfait amour, Imparfait bonheur » John Welwood, 2006

 

 



Recevoir la newsletter

Des idées pour mieux vivre ses émotions, se concentrer, communiquer et atteindre ses objectifs

Bienvenue

Share This