Le moi et les désirs

Le moi et les désirs

« La maturité affective est atteinte lorsque l’Homme sort de l’égocentrisme et devient capable d’altruisme. En fait, on ne passe pas directement de l’un à l’autre. » Plusieurs stades précèdent l’altruisme dans cette évolution… « L’étape de maturité est caractérisée par  un altruisme qui n’est pas négation de soi, mais au contraire élargissement de la conscience de soi jusqu’à intégrer autrui. L’altruiste est capable d’empathie, de coopération et d’implication sociale. Il est responsable, c’est-à-dire qu’il a conscience des conséquences à court et à long terme de ses actes, vis-à-vis, d’autrui et du futur. Il dirige sa vie avec éthique. L’altruiste s’aime et se respecte suffisamment pour ne jamais accomplir un acte qui n’aille pas dans le sens de son estime de lui-même. » L’intelligence du cœur – Isabelle Filliozat 1997
Pour traverser les différents stades qui séparent l’égocentrisme de l’altruisme, différentes étapes de construction de l’individualité sont nécessaires. Dans ce développement personnel, en cherchant à l’intérieur de soi, chaque pas nous amène vers la maturité.
Des petits pas !
1. Reconnaissez que votre moi n’est pas le centre du monde. Essayez d’éviter cette tendance à tout personnaliser.
2. Chaque jour, réalisez à quel point vous êtes connectées aux autres. Rappelez-vous que nous sommes, en fin de compte, tous dans le même bateau.
3. Si un désir ou un trait de personnalité semble vous dominer, demandez-vous si cela vous correspond vraiment, si ce trait est vraiment vous-même.
4. Évaluez vos désirs. Trouvez ceux qui sont positifs sans ambiguïté et ceux qui sont en fait des besoins qui cachent autre chose. Il faut les séparer de ceux qui découlent de la cupidité, de la convoitise, de la colère ou de l’illusion.
5. Analysez le désir. Examinez les ramifications positives et négatives de chacun de vos choix. (Par exemple, avoir une grande maison mais avoir une grosse hypothèque plus grande que la maison, peut ne pas vous convenir).
6. Reconnaissez que le fait de se défaire de ces désirs qui produisent des émotions négatives vous amène à un meilleur aboutissement. Sentez-vous aligné avec ce que vous faîtes.
7. Soyez positif. Essayez d’accepter ce qui est bien pour vous et pour les autres et pour tout ce qui vous entoure. N’oubliez pas l’interdépendance entre toutes les choses ! Nous ne sommes pas seuls au monde, et nous avons besoin les uns des autres !
Vous pouvez en savoir plus avec un approfondissement en consultation individuelle. Reconnaître les émotions qui nous habitent et comment elles apparaissent, nous apaisent et nous libèrent.
 

Avec une exploration individuelle,
vous pouvez changer votre vie !

Dominique Frau


Recevoir la newsletter

Des idées pour mieux vivre ses émotions, se concentrer, communiquer et atteindre ses objectifs

Bienvenue

Share This