conscience attentive

Comment prendre en compte nos penchants !

 Noter vos jugements !
Populaire dans la MBSR et la méditation de la perspicacité, la prise de notes nous permet d’observer clairement ce qui se passe sans être focalisé sur l’expérience.
Cet exercice de « notation sans jugement » vous aidera à vous entraîner à séparer votre jugement de vos expériences, et des expériences elles-mêmes.
Lorsque vous commencez à démêler les deux, vous commencez à entraîner votre esprit à lâcher prise.
Asseyez-vous en position verticale et laissez les yeux se fermer.
En utilisant la respiration, vous inciter le corps et l’esprit à la fois à être conscient et détendu.
En inspirant,
vous redressez la colonne vertébrale vers le haut et apportez de l’énergie dans le corps.
En expirant, vous laissez tout aller.
Laissez la mâchoire se détendre, écartez les épaules des oreilles et assouplissez les muscles du ventre.
Commencez à ouvrir votre conscience pour inclure toute sensation ressentie dans le corps.
Observez attentivement cette sensation pendant quelques instants.
Puis élargissez cette conscience à d’autres expériences qui peuvent apparaître dans le corps.
Après vous être focalisé et installé naturellement dans cette pratique pendant quelques minutes,
observez quand l’esprit commence à juger ou interpréter.
L’esprit peut qualifier certaines expériences ou sentiments de bons ou de très bons, et d’autres de mauvais ou de très mauvais.
N’encouragez pas et ne découragez pas ces jugements.
Remarquez-les tout simplement lorsqu’ils surviennent.
Continuez ainsi pendant quelques minutes.
Notez vos jugements de valeur sur ce qui apparaît, puis
invitez le sens de l’écoute dans votre pratique, à ce qu’il se passe.
Lorsque vous entendez un son, reconnaissez que vous entendez.
Si un jugement est porté sur le son, reconnaissez-le mais n’essayez pas d’y remédier.
Continuez à pratiquer avec ouverture d’esprit.
Que vous entendiez, sentiez quelque chose dans votre corps ou soyez accroché à une pensée, restez conscient de votre expérience.
Chaque fois qu’un jugement est présent, nommez-le par son nom, et laissez-le tel quel.
Résistez à la tendance de vouloir le repousser, mais ne vous y engagez pas davantage.
Terminez par quelques respirations profondes, en redirigeant la conscience sur les sensations corporelles avant d’ouvrir les yeux.
Notez votre expérience une fois terminé la pratique.
Vous pourrez la comparer à l’expérience que vous aurez faites après plusieurs séances.
fin
Prenez rendez-vous pour une consultation individuelle !
On en Parle ?
Dominique Frau
Source, Mindfullnes exercices
jecoute@lechantdusilence.com
06.45.12.16.63


Recevoir la newsletter

Des idées pour mieux vivre ses émotions, se concentrer, communiquer et atteindre ses objectifs

Bienvenue

Share This